François Rannou

10003690_707845709238273_1135344903_o

(a Marsiglia…)

Questa donna i cui
occhi soli
sono visibili pone il
fiume contro la sua
tempia per
la prima volta

queste parole ripetute
nella sua memoria « la
lussureggianza del giardino
del Sicomoro e della sorgente
all’ingresso di Heliopolis »
appaiono sul
muro

le sue labbra si aprono quando lei
chiude gli occhi le
unghiate del mattino su
di lei tracciano una
griglia per i suoi
sogni già
finiti

François Rannou
(Traduzione di Luigia Sorrentino)

(à Marseille…)

Cette femme dont les
yeux seuls
sont visibles pose le
fleuve contre sa
tempe pour
la première fois

ces mots repris
dans sa mémoire « la
luxuriance du jardin, du
sycomore et de la source à
l’entrée d’Héliopolis »
apparaissent sur
le mur

ses lèvres s’ouvrent quand elle
ferme les yeux les
rayures du matin sur
elle tracent une
grille pour ses
rêves déjà
presque
enfuis

François Rannou

____

Auteur de plus d’une quinzaine de livres, « François Rannou, qui a longtemps dirigé cette revue de haute tenue que fut La Rivière échappée, a commencé à publier au début des années 1990. Loin de se ranger parmi les adeptes du retour au calme ou de s’engouffrer dans le postmodernisme », il revendique une modernité où les œuvres de Ponge, de Du Bouchet, de Celan, de Cummings continuent « d’être agissantes » (Gérard Noiret).
Il travaille régulièrement avec des musiciens ( Aurélien Dumont*, Frédérick Kojelnikov entre autres) et des plasticiens (Yves Picquet, Thierry Le Saëc, Caroline François-Rubino entre autres). Il a écrit une pièce de théâtre (Seconde Naissance, 1998). Il traduit du catalan, de l’allemand, de l’anglais…
*Tempus fugit, toucher d’ombre, Musique d’Aurélien Dumont, texte de François Rannou. Cette pièce a été chantée par l’ensemble Les Cris de Paris à l’Abbaye de Noirlac en 2014. Elle vient d’être redonnée en la Cathédrale de Reims en juin 2016.

LIVRES
L’avion & la mer se mêlent au son d’un trompette sans lèvres
, L’Arbre à paroles, coll. Résidences, Amay, 2016.
Le Livre s’est ouvert, La Nerthe, Toulon, 2014.
Rapt, La Nerthe, Toulon, 2013.
élémentaire, La Termitière, Toulon, 2013.
La chèvre noire (récit), Publie.net (2012) et Publie.papier (2013 et 2015).
contretemps paradist, La Rivière échappée, Rennes, 2010.
là-contre, Le Cormier, Bruxelles, 2008.
l’inadvertance, avec des peintures de Hung Rannou, Publie.net, St-Cyr-sur-Loire, 2008.
cou cueilli, avec des œuvres de Thierry Le Saëc, tirage limité, La Canopée, Languidic, 2007.
sur l’arête de l’adieu, avec des peintures et collages de Hung Rannou, tirage limité, Coll. Livres   pauvres, Daniel Leuwers, Tours, 2006.
tréguennec, avec des peintures de Thierry Le Saëc, tirage limité, Coll. Livres pauvres, Daniel Leuwers, Tours, 2006.
la Librairie, prose, avec des photos de Thierry Le Saëc, Apogée, Rennes, 2006.
les éléments, traduction d’un chant breton, avec une préface de Paol Keineg, Wigwam, Rennes, 2005.
un corps plongé remonte à la surface, livre-installation avec Yves Picquet, Double-cloche, Plouedern, 2004.
l’éclat de l’étrangère, avec des gravures de Thierry Le Saëc, tirage limité, La Canopée, Languidic, 2004.
le monde tandis que, La Lettre volée, Bruxelles, 2003.
l’intervalle, La Lettre volée, Bruxelles, 2000.
tisse la ressemblance, avec des encres de Hung Rannou, Dana, La Chapelle Chaussée, 1996.
l’autre versant de l’ombre, Wigwam, Rennes, 1994.
sculpte la mort, avec des encres de Hung Rannou, Calligrammes, Quimper, 1991.

COLLECTIFE
Revue Europe n° André du Bouchet, juin-juillet 2011, Paris.
Anthologie (Dir.) Quels infinis paysages ?, Publie.net, 2011
Catalogue de l’exposition Yves Elléouët, éditions Coop Breizh/Musée des Beaux-Arts de Quimper, 2009.
Cahier André Du Bouchet (Dir.), revue L’étrangère, n° 14-15 et 16-17-18 (700 pages), La Lete volée, mai 2007.
Littérature de Bretagne (Dir.), revue Europe, Paris, mai 2005.
Cahier spécial André Du Bouchet (Dir.), revue la Rivière échappée, n°8-9, Rennes, 1998.
Cahier spécial Yves Elléouët (Dir.), revue la Rivière échappée, n°6-7, Rennes, 1996.
Revue Babel Heureuse, 1984, Rennes.

CD & DVD
contretemps paradist, cd, lecture à plusieurs voix avec une musique d’Aurélien Dumont, studio électroacoustique de Lille, 2007.
Un corps plongé remonte à la surface…, dvd, réalisé par Gilbert Louet, Poitiers, 2006
Surgissant à nouveau de la terre, Musique d’Aurélien Dumont, Texte de François Rannou, in Ludus verbalis III & IV, par l’Ensemble Aedes, NoMadMusic, 2015.

ŒUVRES MUSICALES
Tempus fugit, toucher d’ombre
, Musique d’Aurélien Dumont, texte de François Rannou, éditions Artchipel, Paris, 2014.

 

 

Condividi
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *